Oser choisir son Bonheur… Cap ou pas Cap?

Freedom fields

Malheureux au travail ou enfermé seul à la maison. On se contente souvent fataliste d’une situation qui nous déplaît. Prisonnier d’une routine, on en deviendrait presque à avoir le syndrome de Stockholm et apprécier la situation. On se conforte avec des mauvaises excuses car on a peur de l’inconnu et du vide.

En attendant de gagner miraculeusement au loto ou de rencontrer l’homme de sa vie. (Les Miracles existent certes…)
Le  BONHEUR ne se rêve pas mais se vit! Et pour cela il faut aller le chercher et se battre! C’est de votre vie dont il s’agit.

Dîtes-lui que vous l’aimez en secret!

Faîtes votre valise et partez découvrir le monde et de nouvelles cultures!

Plaquez votre travail et changez de vie!

Quittez votre relation sans issue avec votre partenaire pour vivre une vie plus épanouie seule!

Apprenez une nouvelle langue!

Ecrivez un blog…!

Faîtes une formation pour apprendre la décoration d’intérieur, ou la pâtisserie!

Partez seul dans un monastère pour méditer et vous ressourcer!

Proposez un nouveau projet à votre chef!

Réconciliez votre Famille!

… La liste est longue!

Happiness

LIBÉREZ-VOUS!

Vous rencontrerez toujours des personnes qui s’opposeront à vos projets. Mais ne vous laissez pas embarquer, soyez fort et focalisé sur votre rêve, car encore une fois vous êtes le maître de votre destin. Le plus gros obstacle c’est donc vous.
Cela vous demandera sans doute du courage et de la patience, mais le jeu en vaut la chandelle!

Alors à vos carnets et listez tous vos rêves. Au moment de revenir dessus et de tirer un trait pour dire « Check » ça sera tellement réjouissant. C’est la meilleure des récompenses! Et le prochain rêve sur la liste sera encore plus facile d’accès, puisque vous seriez passés par tous les chemins dans votre tête et que vous vous connaîtriez encore mieux!

Belle campagne anglaise

N’ayez pas peur, soyez vous-même, vivez vos rêves! Osez! Ecoutez votre Cœur! Ne jamais abandonner,  FAIRE LE GRAND SAUT!
Alors CAP ou Pas CAP?